• mazerollemarie

Le défi des 100 jours, comment travailler son rapport à l'argent ?

L'idée de cet article est de partager avec vous mon expérience sur : travailler mon rapport à l'argent.


Fin d'année 2017, je venais de passer mon 4ème degré de Reiki et je n'avais plus d'excuse pour me lancer vers une nouvelle aventure. Sauf que facile à dire, pas si facile que ça à faire ! Je me suis vite rendue-compte que mes peurs n'étaient pas du même avis ! Et la plus grande était de ne pas arriver à subvenir à mes besoins, devoir vendre ma maison... Bref, c'était mon rapport à l'argent le problème !

Je me suis dit qu'il fallait que je travaille cela. Comme toujours quand on cherche à avancer, on est guidé et je suis arrivée pile poil sur Lilou Macé et Christian Junod présentant la sortie de leur nouveau livre " Défi des 100 jours abondance, pour libérer ma relation à l'argent et vivre mon abondance". Une vidéo où les deux auteurs abordent notre rapport à l'argent m'a convaincu et même plus m'a transcendé (j'y reviendrai plus tard) !


Nous arrivions dans la période des fêtes et depuis quelques mois, j'enchaînais les galères financières (mauvais calculs des impôts, frais imprévus, ...). Je n'avais pas un sou pour faire les cadeaux de noël à ma famille et demander de l'argent à mon entourage me semblait insurmontable. C'était comme si la vie me poussais à travailler cette question et pourtant à ce moment là je ne faisais pas vraiment tous les liens. C'étaient les aléas du quotidien ces pépins financiers, ça me tombait dessus ;-)

Je gagnais plutôt bien ma vie et pourtant j'avais l'impression de retourner en arrière, voir pire car même étudiante j'avais l'impression de mieux vivre. En fait, c'était plutôt que je me mettais moins de pression !

J'ai donc fini l'année avec une envie très forte de passer un cap professionnel en me mettant à mon compte et une peur presque paralysante de manquer d'argent, de tout perdre... Cela fut des mois très difficiles où je ne savais pas par quels bouts commencer pour me sortir de ce dilemme !

Je me souviens que je regardais le prix du livre "Défi des 100 jours" et que j'hésitais vraiment à mettre 30€ tellement c'était juste !


Et puis, une discussion au réveillon du nouvel an m'a ouvert les yeux. Aux détours de la discussion, je me suis autorisée à lancer l'idée de quitter mon boulot. Le résultat fut catastrophique. Et avec un peu de recul je me suis dit : si tu attends des autres qu'ils te rassurent alors que toi même tu es remplie de doutes, tu récoltes des doutes ! Et oui, une fois de plus je me confrontais aux peurs des autres qui trouvaient un bel écho chez moi. Je me sentais blessée mais c'est moi qui ne prenais pas en compte mes besoins, pas les autres !


Donc, les premiers jours de 2018 ont été la source de grands changements et des bonnes résolutions. J'ai décidé de passer à l'action. La première fut de commencer le défi des 100 jours sur mon rapport à l'argent. Lilou Macé lançait pour la première fois la version "application pour smartphone" en le proposant à moitié prix. Bingo ! Il ne m'en fallait pas plus pour me lancer.

Le premier exercice est de formuler son intention. Voici un extrait du jour 1 :

"Les 100 prochaines jours vont impacter votre vie. De nombreuses prises de conscience liées à l'argent prendront place et transformeront vos choix, ainsi que votre façon de vivre au quotidien. Au début de chaque saison du Défi des 100 jours, il vous est suggéré de créer des intentions pour les 100 prochains jours de votre vie."


Comment ça fonctionne ?

Alors tu décides de la date de départ (un samedi) et tu détermines tes pratiques quotidiennes en fonction de tes envies et de tes possibilités. Chaque jour se présente de la même manière et demande à consacrer un temps le matin et le soir. Donc le matin on découvre un thème, une citation, un texte explicatif des auteurs, une auto-évolution de son humeur/ressentis, on doit poser une intention à sa journée et il y'a une proposition d'exercice pratique en lien avec le thème. Le soir, il nous est demandé de faire le bilan de sa journée et de détailler avec nos observations, nos succès et nos gratitudes.


Et ensuite ?

Du moment où j'ai posé mon intention de changer de voie professionnelle de façon claire, les événements se sont enchaînés, comme pour me dire "vas-y". Je devais tenter l'aventure car sinon je ne donnais pas cher (;-) de ma peau ! J'avais mon épisode de burn out encore très frais dans ma mémoire.

Quand, on parle de clarté d'intention, cela veut dire évacuer tous nos doutes, s'aligner. C'est tous les moments où vous faites les choses avec la certitude que c'est ce que vous devez faire. Cela doit être aussi simple que d'avoir l'envie de boire et d'aller se servir un verre d'eau ;-) C'est comme si vous donniez le feu vert à l'univers pour qu'il vous aide à exaucer vos intentions. Le plus dur est de maintenir et tenir dans le temps. C'est souvent nos allers/retours incessants OUI/NON qui brouillent les messages et qui font que nous n'avons pas ce que nous demandons (voir la loi de l'attraction).


Quelques jours après le démarrage de mon défi des 100 jours, Laurent (mon enseignant Reiki) m'appelle pour me proposer d'assister avec lui à un stage de Reiki 1 en tant qu'enseignante. Voilà qui est une première étape avant de le fanfaronner sur tous les toits : aller vérifier que c'est un truc qui me plaît !!!

Ce stage ne fût pas une révélation car j'étais poussée vers cela depuis des mois mais VRAIMENT j'étais heureuse de me sentir à ma place ! Il ne m'en fallait pas plus pour me convaincre de passer à la phase d'après : parler à mon chef de mon départ.


Les semaines qui ont suivi ont été radicalement différentes de celles dont je faisais le récit plus haut. Tout s'enchainait à la perfection : Laurent me confia des stages toute seule (un très beau cadeau), mon entourage accueilla plutôt très bien la nouvelle et mon chef accepta de me laisser partir dans de bonnes conditions.


Je pris conscience que ma confiance dans ce projet grandissait et que le fait d'être heureuse à l'idée de vivre cette aventure transcendait mes peurs. Le premier résultat a été que je ne recevais plus les doutes des autres. Essayez de faire douter quelqu'un qui est sûr de lui et vous verrez !


Mes constats

Ce défi des 100 jours m'a vraiment aidé pour avancer dans cette période charnière. J'ai compris que l'argent était une énergie ni positive ni négative. Nous collons sur elle toutes nos croyances, très différentes selon nos milieux sociaux, nos cultures, le pays dans lequel nous vivons, les expériences vécues, ... et surtout nous avons des demandes paradoxales vis-à-vis de l'argent. Je faisais partie des personnes qui peuvent vouloir PLUS d'argent pour consommer plus, pour voyager plus (comme un but en soi) et en même temps penser et dire que l'argent rend les personnes mauvaises. Ce n'est pas l'argent qui rend les personnes différentes de ce qu'elles sont, c'est leurs peurs liées au sentiment d'insécurité !

Aujourd'hui, je vois l'argent comme toutes les énergies et nous sommes des tuyaux dans lesquels passent différentes énergies ! Pour qu'elles puissent circuler nous devons éviter de boucher le tuyau. Je vous conseille de voir la vidéo sur ce sujet de Lulumineuse (https://www.youtube.com/watch?v=xNUgB5Cj9Y4). Pour cela nous devons apprendre à équilibrer notre capacité (canal) à donner autant que celle à recevoir. Dans mon cheminement, je me suis rendue compte que j'avais toujours eu un mal fou à recevoir un cadeau, de l'amour, de l'attention , des compliments ... Bref, si je bouche un côté l'énergie ne circule pas de façon fluide et nombres de difficultés s'en suivent ... Je fais court !


Et cette vidéo, alors ?

Pour revenir à la premier vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=BM1I6L7YbR0), c'est elle qui m'a fait comprendre que j'avais un mal fou à me donner de la valeur. De plus, Christian Junod aborde dans cette vidéo le lien qui peut exister entre le fait d'être un enfant non désiré (ce qui ne veut pas dire aimé !) et l'impact sur notre rapport à la vie et à l'argent. C'est mon vécu et je comprenais enfin pourquoi je restais avec l'idée au fond de moi "puisque je ne suis pas désirée, je ne mérite pas la vie, je n'en suis pas digne". Mais ça, je le sais déjà et j'essayais de dépasser cela depuis des années sans vraiment y arriver ! C'est la suite de son explication qui va m'éveiller ou me r"éveiller" !!!

Extrait du chapitre jour 18 "être un enfant non désiré": "Profiter de cet instant pour comprendre et ressentir dans votre corps et âme qu'à un niveau plus vaste, plus éternel, il n'y a pas d'erreur et que tout est à sa place." Notre âme choisie nos parents, notre environnement, les circonstances, tout cela dans le but de vivre une expérience qui l'aidera à évoluer ...


Laurent quelques mois avant avait bien essayé de m'expliquer tout cela mais j'étais rester hermétique. Là, ce fût une révélation. Comme si en acceptant ce paramètre tout s'assemblait enfin et donnait un sens à ma vie ! C'était très fort, j'en ai encore des frissons. Parfois, il nous faut du temps pour que l'éclairage dans notre tête (et tous nos corps) se fasse. D'autres personnes, d'autres livres, d'autres vidéos vous l'ont déjà dit, de façon identique ou différemment mais ce n'était pas le bon moment ... C'est bien là une preuve de plus pour moi que nous devons par nous-même arriver à faire les liens entre nos expériences, nos connaissances et le sens de tout ça ! Cette vérité, notre vérité évolue et change tout les jours, même si parfois il faut abandonner des anciennes croyances bien ancrées et faire face à des moments où on a l'impression que tout s'écroule. Cela s'appelle une perte de repère et l'égo/mental n'aime pas ça du tout. Généralement on passe un sale moment ;-) Mais des murs tombent pour dégager notre vision et pour que l'on puisse voir plus loin ... et on comprend que nous sommes bien en chemin pour voyager intérieurement.


Pour finir ...

Voilà mes belles âmes, je vous invite à trouver votre équilibre entre donner et recevoir, ne pas boucher le tuyau/canal sous prétexte "qu'on ne sait jamais" ou "je n'ai besoin de rien et de personne" ... Si vous avez lu jusqu'ici, déjà un grand MERCI et ensuite je vous invite à partager en commentaire votre expérience si vous le désirez. Ecoutez vos envies (en-vie-s) et exprimez vous, cela fera du bien à vos chakras ;-)


Je reviens bientôt avec un nouvel article, au plaisir de vous lire ...









  • Icône social Instagram
  • Black Facebook Icon