• mazerollemarie

L'ancrage, à quoi ça sert ?



Et déjà, cela veut dire quoi, l'ancrage ou être ancré ?


On retrouve beaucoup de bon sens dans notre langage commun comme par exemple dire de quelqu'un qu'il a les pieds sur terre.

Bon ce qui me dérange, c'est qu'on l'oppose souvent à celui qui à la tête dans les étoiles. Bonne nouvelle : nous pouvons avoir les 2 et ça serait même presque le but à mon avis : incarner dans cette vie notre part spirituelle !

Mais pour beaucoup d'entre nous, le problème vient du fait que nous sommes bloqués (voir enfermés) dans notre bulle mentale.

Je vous invite à regarder les gens marcher autour de vous et vous verrez de quoi je parle. Nous pouvons être pris dans le flot de pensées, de préoccupations, jugements, critiques, analyses, interprétations ... que notre mental peut agiter à longueur de journée. Tout cela, c'est des amas d'énergies stagnantes autour de nous et générants bien souvent des émotions lourdes et des maux physiques. C'est notre pollution interne !

Petite info en passant : d'après certaines études, nous produisons 60000 pensées par jour et 80% d'entres elles sont négatives pour une large majorité d'humains !


Mais revenons à nos moutons !

Nous formons un tuyau (pour faire simple) où passent les flux énergétiques/informations dont nous avons besoin pour vivre et s'épanouir (je simplifie un max !). Notre ancre est ce qui nous relie à l'énergie vitale et à l'énergie sexuelle/créatrice,. c'est ce qui nous relie à la terre.

C'est comme en physique, on a besoin d'être relié au pôle + et au pôle -, pour que le courant passe !

L'ancrage fonctionne si le tuyau est ouvert en bas, en direction de la terre (et accessoirement en haut bien sûr) et c'est là que ça se complique ! Pour beaucoup d'occidentaux, c'est loin d'être fluide de ce côté là !

Au niveau physique, on parle de ceinture d'ancrage qui se situe sur tout l'abdomen et plus particulièrement dans le bassin. Vous ne trouvez pas ça bizarre que la population aujourd'hui souffre énormément de dysfonctionnements dans cette région du corps ? Jean-Pierre Martinez (géobiologue) dit que nos intestins sont nos racines ! Certains docteurs osent dire que c'est notre premier cerveau au vue du nombre de neurones dans nos intestins.



Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène et sur différents plans.


Le premier est que nous ne sommes plus en mode survie. Je m'explique. L'ego (gardien de notre personnalité) est un peu au chômage de sa mission première qui est notre survie. Aujourd'hui, nos préoccupations ne sont plus obnubilées par "est-ce qu'on va finir la journée en vie ou non" (attention, je parle bien des occidentaux). Donc, notre ego a migré vers plutôt des questions de pouvoirs, d'argent, de comparaison, de performance, ... Le résultat premier c'est une humanité qui a perdu ses repères à la terre nourricière. Nous ne sommes plus du tout connectés à la terre.


Des croyances, des héritages judéo-chrétiens barrent la route comme un sens interdit. Sans développer plus que cela, je dirais que c'est notre rapport à la jouissance, jouir de nos sens, jouir de la vie. Des nettoyages sont bien souvent à faire pour faciliter le passage !


L'ancrage, comme le dit Christophe Allain, c'est un processus mental. Et cela explique pourquoi il saute en permanence, comme un disque rayé. Nous pouvons travailler notre ancrage grâce au mental par des visualisations (comme celle de l'arbre), des postures physiques (yoga ou arts martiaux), la respiration et bien d'autres outils. Mais dès que le mental est pris dans ses propres tribulations ou embarquer par les émotions, l'ancrage saute ! Tout est à refaire, sans cesse !

Un jour, en séance, une personne à qui je dis qu'elle manque d'ancrage me répond "ah bon ! Pourtant, je suis super forte à la posture de l'arbre en yoga !". Sa force mentale sur le moment du cours fait que cela fonctionne et elle en garde surement les bienfaits quelques temps, mais cela ne dure pas.


Pour d'autres, l'ancrage se fait par l'extérieur, par la matérialisation. Ils vont chercher des choses, des personnes auxquelles s'accrocher coûte que coûte. Les personnes matérialistes (sans jugement de ma part, j'ai été comme ça longtemps et je le suis encore par moment ;-) !) peuvent accumuler beaucoup autour d'eux pour se sécuriser. L'inconvénient premier est que cela provoque la peur de perdre et ils peuvent même souvent développer des relations toxiques avec leur entourage.


Les maux du corps, les maladies peuvent être aussi des façons pour le corps de ramener ici ceux qui sont trop souvent avec les étoiles ! Le corps vient signaler à ceux qui préfère fuir la vie terrestre qu'il y a quelque chose à vivre dans leur véhicule terrestre. Et la douleur peut être un mode de communication pour ramener l'esprit de la personne à l'infant présent.



Alors comment faire ?


Déjà, on va plutôt parler d'enracinement.

Et là, on touche à des questions plus spirituelles, plus profondes.

Pourquoi je suis là ? Suis-je légitime ? A quoi ça sert de vivre sur terre ? Qui suis-je ?

Comme ces questions, bien souvent, nous donnent le tournis, on va chercher des réponses à l'extérieur de soi et on s'accroche aux branches. A tiens, revoilà un arbre, décidément !!!


En parlant d'arbre, lorsque l'on s'incarne on vient se poser sur un arbre généalogique. Il sera toujours notre arbre de référence même si on décide d'aller voir plus loin si un arbre est plus intéressant.

Cela nous donne des racines, mais transitoires, jusqu'à ce qu'on fasse pousser les nôtres, c'est notre cheminement spirituel (si on choisit de l'explorer bien sûr).

Notre essence, notre Etre, notre lumière n'est pas humaine (terrestre) mais elle vient bien vivre une expérience humaine sur la Terre. C'est comme une graine, elle n'est pas la Terre mais elle a bien besoin du terreau pour grandir et vivre cette expérience végétale.



Pour moi, le plus important est d'habiter son corps à travers sa lumière, son essence, son êtreté (à vous de trouver le terme qui vous convient). C'est de transcender notre matière = le corps pour l'aider à s'élever (en vibration, en fréquence). L'âme vient s'ancrer dans le coeur à la naissance en y déposant une étincelle, à nous de la faire grandir et descendre jusqu'à la terre, aux travers de nos expériences et surtout en agrandissant notre conscience.


Aujourd'hui, si nous regardons cette question d'ancrage d'un point de vue spirituel

Beaucoup d'âmes ont du mal à vivre cette incarnation. Elle ne trouve pas de sens pour elle (et non pour sauver le monde) à vivre cette expérience qui peut paraître difficile, loin de l'énergie d'amour inconditionnel. Notre mission de vie est avant tout un but, une destinée pour nous-mêmes, c'est une expérience d'individualité. Le jour où on devient acteur et responsable de sa vie, on l'incarne sa vie, on l'incarne son individualité !


Quelques indices !

Si vous avez l'impression d'être un imposteur, si vous avez peur de ce qui peut arriver demain "qu'est-ce qui va m'arriver ENCORE !". Le encore doit vous mettre la puce à l'oreille ! Si vous avez l'impression de ne pas avoir le droit d'être heureux(se), pas le droit au bonheur, que la joie de vivre est difficile à expérimenter dans le quotidien, si vous vous sentez décaler très souvent, ... Voici quelques exemples qui peuvent être des ressentis dû à une incarnation difficile. Je ne vais pas rentrer dans les détails (ça serait trop long ;-) mais je vous invite à creuser cette question d'une manière ou d'une autre car vous toucherez une information cruciale "si tu as choisit d'être incarné ici aujourd'hui, c'est pour vivre alors vas-y !".

Dans mon expérience personnelle, plusieurs outils m'ont aidé et j'essaierai de vous en partager quelques uns : l'hypnose spirituelle en fait partie, les guidances, les soins, les lectures ect ...


Pour finir, on fait quoi ?

Donc vous l'aurez compris, continuer à travailler votre ancrage avec les outils que vous avez tout en continuant d'ouvrir votre conscience pour aller faire pousser vos racines. Un jour, le disque ne sautera plus ;-) Vous aurez trouvé votre place, vous jouerez pleinement votre rôle et votre force intérieure rayonnera !

L'équilibre entre notre énergie masculine et féminine est plus que jamais à l'oeuvre en ce moment et peut nous permettre de nous sentir enraciner et non plus seulement ancrer. Mais je ferais un autre article pour détailler cet aspect très bientôt.


Prenez le temps de regarder à l'intérieur de vous, votre lumière est là et elle ne demande qu'à grandir, qu'à s'exprimer ! C'est en prenant soin de soi que vous pourrez ensuite donner et recevoir des autres, pensez-y !


Brillez fort les étoiles ! Je vous aime !


0 vue
  • Icône social Instagram
  • Black Facebook Icon