• mazerollemarie

Accompagnante, c'est quoi ?


Pourquoi avoir choisi "accompagnante" ! J'aurais pu écrire "coach" ou "thérapeute" pour annoncer mon nouveau métier ! Le mot n'est pas très utilisé et souvent cantonné au champ du handicap.

Pour moi, il a une signification importante pour décrire ce que je souhaite transmettre aux personnes qui s'adressent à moi.


Dans mon ancien secteur professionnel, le mot "accompagnement" a fait suite à celui de "prise en charge". C'est dans une logique de changement de paradigme important afin de sortir de l'assistanat et de ne plus faire, penser ou décider à la place des autres que cela est survenu ! Est-ce qu'on y arrive ... ça, c'est un autre débat !!!


Accompagner une personne peut se faire en trois temps et avec trois postures différentes :

Au démarrage, l'accompagnant est devant. Il guide, il oriente, il conduit la personne qui lui demande de l'aide. Par sa démarche, il aide la personne à évaluer ses besoins, lui indique quelques chemins, outils, techniques possibles en fonction de sa situation et de son but recherché.

Ensuite, l'accompagnant est à côté de la personne. Il rassure, il valorise, il réajuste en fonction du cheminement de la personne. Il sert de miroir afin d'avancer sur ses zones d'ombres et de lumière, pour mieux se connaître.

Pour finir, l'accompagnant est derrière. Il regarde la personne prendre son envol et être totalement autonome et parfois même, elle peut devenir à son tour une accompagnante ...

A travers toutes ces étapes, l'accompagnant apprend et avance également sur lui-même. Les choses ne vont jamais que dans un sens. Cela s'appelle la loi de causalité ! S'intéresser aux autres, c'est s'intéresser à soi mais faut-il en être conscient ;-)


Voilà ma vision que je souhaitais partager avec vous !

Je me sens l'âme d'une guide, mais ce qui me tient à coeur c'est de voir les autres devenir autonomes et rayonner grâce à leurs propres trésors intérieurs, leurs potentialités.

Nous devons retrouver notre responsabilité et pour cela nous devons apprendre à être des "Hommes debout" selon le concept de Franck Lopvet. Je ne souhaite plus être ni victime, ni bourreau, ni sauveur ! Et je ferai de mon mieux pour accompagner les personnes qui le souhaitent également ... ou comme le dit Arnaud Riou pour "jouer le rôle de sa vie".

Au plaisir mes belles âmes ...

58 vues
  • Icône social Instagram
  • Black Facebook Icon